Présentation des travaux de la Chaire sur la désinformation, la pensée conspirationniste et l’extrémisme violent

Depuis le début de la pandémie, les théories et rumeurs de toutes sortes se sont multipliées à un rythme effréné concernant la maladie à coronavirus à un point tel que l’OMS a qualifié la situation d’« infodémie ». Bien que les fausses nouvelles et les théories du complot ne constituent pas des phénomènes nouveaux, elles ont pris une ampleur considérable depuis l’émergence des médias et des réseaux sociaux.

Les expert·e·s de la Chaire UNESCO-PREV vous dévoilent leur projet sur désinformation, la pensée conspirationniste et l’extrémisme violent ici. Vous y verrez un aperçu du programme de recherche, ainsi que la description des principaux thèmes et actions développés par la Chaire. 

Crédit photo : Pixabay