NOS RAPPORTS ANNUELS

Les rapports annuels de la Chaire UNESCO-PREV donnent un aperçu complet de sa structure organisationnelle ; ses statistiques ; ses actions, activités et impacts ainsi que ses partenariats financiers et subventions.

RAPPORT ANNUEL 2020

Pour la Chaire UNESCO-PREV, comme pour tout le monde aux quatre coins de la planète, les mots d’ordre de cette année 2020 ont été l’adaptation et la résilience dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19. Dans le même temps, cette crise a confirmé toute l’importance de notre mission : comment prévenir la radicalisation et l’extrémisme violent ?

Si les actions de solidarité se sont multipliées, on a aussi assisté à une prolifération de la désinformation, des messages de haine et d’intolérance et des idéologies extrémistes violentes en tout genre. La crise a alimenté et renforcé une tendance mondiale déjà bien établie. Dans ce contexte, la Chaire une fois de plus connu une année particulièrement active au Québec, au Canada et à l’international.

La programmation 2020, présentée dans ce rapport, fait état des principaux projets menés au cours de cette année. Bien que la Chaire aille dû reporter plusieurs évènements, dont trois conférences nationales et internationales d’envergure, elle a pu repenser le format de certaines activités. Par exemple, elle a offert son premier cours en ligne ouvert et massif et développé une trousse sur le profilage racial.

Pour consulter le rapport annuel 2020, cliquez ici.

RAPPORT ANNUEL 2019

La Chaire UNESCO-PREV a connu une année 2019 particulièrement active au Québec, au Canada et à l’international. Pour cette deuxième année, notre défi consistait à asseoir la mise sur pied de la Chaire et la structuration de son réseau national et international tout en poursuivant les travaux de recherche entrepris et les activités menées par nos différentes équipes au sein de nos institutions.

La programmation 2019, présentée dans ce rapport, comprend des actions structurantes, telles que la stabilisation de l’équipe de la Chaire, la mise en ligne de son site Internet, la création de comptes de réseaux sociaux, d’une cartographie des pôles d’expertise en matière de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents et d’une banque de membres associé·e·s qui seront désormais mis à jour régulièrement. Elle comprend aussi plusieurs projets de recherche et de recherche-action importants qui ont démarré, se sont poursuivis ou se sont achevés, comme le démontrent les nombreuses publications scientifiques.

La Chaire a également co-organisé plusieurs évènements, dont deux (2) conférences internationales d’envergure, à Ottawa et à Rabat au Maroc, faisant rayonner l’expertise du Québec et du Canada. Finalement, nous avons continué de prendre part à de nombreuses activités de formation, de sensibilisation et de transfert des connaissances.

Pour consulter le rapport annuel 2019, cliquez ici.

RAPPORT ANNUEL 2018

Lancée officiellement le 23 février 2018, la Chaire UNESCO-PREV a connu une année particulièrement active au Québec, au Canada et à l’international. Pour cette première année d’existence, notre défi consistait à mener de front la mise sur pied de la Chaire, la structuration de son réseau national et international, le lancement de nouveaux travaux, la poursuite des activités menées par nos différentes équipes au sein de nos institutions et la recherche de sources de financement.

La programmation 2018, présentée dans ce rapport qui s’étend un peu en 2019 jusqu’au moment de sa production, comprend des actions structurantes, telles que le recrutement d’une personne à la coordination générale et de membres de l’équipe, la création d’un site Internet et de réseaux sociaux, la mise en place progressive du fonctionnement des structures internes, les premières étapes d’une cartographie mondiale des expertises et d’une banque internationale d’expert·e·s, qui seront enrichies au fil des prochaines années. Elle comprend aussi plusieurs projets de recherche d’envergure, des publications scientifiques ainsi que de nombreuses activités de formation, de sensibilisation et de transfert des connaissances.

Pour lire le rapport annuel 2018, cliquez ici.