Extrémisme de droite, haine et violences fondées sur le genre au Canada

Emplacement: UQAM, Montréal

Date de début: 29/04/2019 12:00 pm   Date de fin: 29/04/2019 4:00 pm

Type:

Qu’est-ce que la recherche nous dit pour la prévention et qu’elles-sont les avenues de prévention et d’intervention en ligne et hors ligne ?

Le Réseau des Praticiens Canadiens pour la Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent (RPC-PREV), en collaboration avec la Faculté des Sciences Humaines de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et l’appui de la Chaire UNESCO pour la Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violents (UNESCO-PREV), l’équipe de Recherche-Action sur les Polarisations Sociales (RAPS), le projet Someone (SOcial MEdia educatiON Everyday) et le Centre de recherche Sherpa, a organisé cette conférence qui a eu pour but de réfléchir en ce qui concerne la prévention de l’extrémisme violent et de la haine, notamment dans le espace numérique. La Pre. Ghayda Hassan a présenté les résultats d’un revue systématique menée par l’équipe de recherche du RPC-PREV qui cherchait à synthétiser les données empiriques disponibles concernant la relation entre l’Internet et les médias sociaux et le processus de radicalisation menant à la violence. Ensuite, Bradley J. Galoway, intervenant chez l’« Organization for the Prevention of Violence » (Edmonton) a présenté son parcours et les enjeux du désengagent extrémiste. Finalement, Dillon Black, du « Ottawa Coalition to End Violence Against Women on the Preventing & Eliminating Cyberviolence » et membre du « Queering 613 » a présenté les enjeux de la prévention violences fondées sur le genre au Canada.