La prévention de la radicalisation violente : Lignes directrices fondées sur des données probantes pour promouvoir des interventions efficaces

Rapport de conférence – mars 2019

Par: S. Brouillette-Alarie, G. Hassan, S.Ousman, L. Lavoie, J. Perrault et l’équipe RPC-PREV. 

En mars 2019, certains membres du Comité canadien pour l’élaboration de lignes directrices consensuelles (CCELDC ; https://cpnprev.ca/comite-canadien/?lang=fr) et du Comité international d’élaboration de lignes directrices consensuelles (CIELDC ; http://chaireunesco-prev.ca/lereseau/comite-delaboration-des-lignes-directrices/) ont été invités à participer à une méga-semaine qui comprenait diverses conférences et ateliers sur des thèmes liés à la prévention et à la lutte contre l’extrémisme violent (P/CVE).

Parmi ceux-ci, la Chaire UNESCO-PREV et le Réseau des Praticiens Canadiens pour la Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent (RPC-PREV ; https://cpnprev.ca/?lang=fr) ont organisé un atelier intitulé « Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents : Élaborer des lignes directrices fondées sur des données probantes pour promouvoir une intervention efficace. »

Au cours de cet atelier, on a demandé l’avis des experts du CCELDC et du CIELDC sur les recommandations de pratique découlant des revues systématiques effectués par le RPC-PREV. On a demandé aux experts d’examiner ces recommandations en fonction de leur expertise en recherche/intervention, de la documentation scientifique qu’ils connaissaient ou, en cas d’échec, de leur intuition professionnelle.

Cette conférence de consensus a constitué la première étape pour transformer ces recommandations fondées sur ces revues systématiques en lignes directrices cliniques officielles pour la pratique.

Vous pouvez accéder au rapport (disponible en anglais seulement) en cliquant ici.