La chaire UNESCO-PREV lance le projet PREV-IMPACT

La chaire UNESCO-PREV dirige PREV-IMPACT, un nouveau projet de recherche visant à développer des modèles d’évaluation de programmes de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents adaptés au contexte canadien.

La montée de l’extrémisme et de la violence liée au terrorisme dans le monde et les limites subséquentes de la réponse en matière de sécurité ont entraîné une multiplication des programmes de prévention et d’intervention au cours des dernières années. Cependant, cet essor a manqué d’une base conceptuelle et empirique clairement définie et rigoureusement délimitée. En réponse au besoin d’action urgente, les travailleurs de première ligne ont adapté leurs expériences d’intervention dans d’autres domaines, mais leur efficacité demeure douteuse. Les intervenants de PVE-CVE manquent donc de pratiques fondées sur des données probantes ou prometteuses pour guider leurs actions. Dans ce contexte, l’évaluation des programmes constitue désormais un enjeu important compte tenu des risques réels liés aux actions contre-productives dans ce domaine.

Par le biais de la recherche-action, le projet PREV-IMPACT vise à développer et à mettre en œuvre des modèles canadiens d’évaluation des pratiques dans les programmes de prévention primaires, secondaires et tertiaires de la radicalisation violente (RV), en documentant et en comparant les stratégies et outils d’évaluation en prévention de la RV au Canada et ailleurs, en développant des modèles d’évaluation distincts et novateurs et en les testant sur trois programmes canadiens en prévention de la RV. Pour renforcer les capacités des intervenants clés en matière de prévention de la RV au Canada, le projet appuiera également les échanges réciproques, la formation et le perfectionnement pédagogique et professionnel dans le milieu scolaire et communautaire.

Ce projet est soutenu par les Fonds pour la résilience communautaire du Centre canadien d’engagement communautaire et de prévention de la violence et Sécurité Publique Canada.

Pour plus d’informations sur ce projet de recherche, veuillez cliquer ici.